UNE NOUVELLE CENTENAIRE A LA MAISON DE RETRAITE

La maison de retraite Guy Malé compte, depuis le 24 juin, une nouvelle centenaire en la personne de Marie VIDAL, née à Valcebollère le 24 Juin 1912, où ses grands-parents tenaient l'"Auberge", maison de pierre avec feu de bois dans une grande salle commune et dans laquelle s'arrêtaient les contrebandiers qui passaient la montagne chargés de tabac et autres denrées achetées en Espagne. Marie aidait ses parents dans les travaux des champs et du bétail. La vie était rude. Dès l'âge de 16 ans, Marie est descendue dans la plaine pour faire les saisons de fruit et les vendanges, jusqu'au jour, où son sérieux et son excellent travail l'ont faite remarquer d'une famille de la noblesse belge installée à Osséja, où elle servira en qualité de cuisinière durant de nombreuses années.

Mariée à Joseph Vidal, le couple a eu trois enfants, dont l'aîné habite actuellement à Prades. Marie buvait au "pourou" comme une jeune fille à 90 ans. Elle est entrée à la maison de retraite en 2008 où elle coule des jours paisible dans un cadre sécurisant, convivial et chaleureux. Le maire a tenu à lui souhaiter un excellent anniversaire ; Mme VIDAL "bon pied, bon œil", entourée par toute sa famille, a encore de beaux jours devant elle. 




En 1 clic

Services interactifs

S'abonner