COMMEMORATIONS DU CENTENAIRE DE LA FIN DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

La ville a commémoré le centenaire de l’Armistice du 11 Novembre 1918. Pradéens et Conflentois ont assisté nombreux à la cérémonie de commémoration en présence des autorités civiles et militaires. A l’issue de la Grand-messe, la cérémonie a débuté devant la mairie du centre-ville. Le cessez-le-feu du 11 novembre 1918 scénarisé a été évoqué ; le Général ROURE a remis la Légion d’honneur à René Boyer, Ancien combattant d’Indochine et d’Algérie ; la chorale des enfants des écoles primaires a interprété un chant d’époque en hommage aux Poilus.
« Prades, il y a cent ans, est une petite ville rurale de 3800 âmes ; elle a payé un lourd, un très lourd tribut au conflit qui s'achève : 95 morts », tels ont été les premiers mots du discours prononcé par le Maire Jean Castex, à l’issue duquel la Marseillaise a été jouée par les Musiciens du Conflent.   
Un cortège composé des autorités civiles et militaires, de Pradéens et Conflentois, s’est ensuite dirigé vers le Monument aux morts pour la partie officielle de la cérémonie au cours de laquelle, M. le Sous-préfet de Prades a fait lecture du message du Président de la République, et il a été procédé à un lâcher ballons par les enfants des écoles à la lecture des 95 noms des soldats Pradéens morts pour la France.    
En marge des commémorations officielles, la veille, les Pradéens ont pu apprécier l’exposition de Jeanne Camps, chargée de mission municipale pour le patrimoine, reprenant l’historique des deux monuments aux morts de la Ville en y incluant des portraits de Poilus du Conflent.
Deux conférences étaient également au programme, l’une animée par Alain Rouzot, « les Musiciens au cœur du Conflit de 1914-1918 » avec à ses côtés les chorales de Prades, Eus Ria et Vinça qui ont rendu hommage aux soldats de la Grande Guerre en interprétant des chants de l’époque. Alain Rouzot a évoqué les partitions et chants qui ont fait partie des champs de bataille. Henri Roure a tenu une conférence intitulée « Ce 11 Novembre 1918, le dernier assaut ».

Lire le message du Président de la République

Lire le discours de M. le Maire

Voir les photos

En 1 clic

Services interactifs

S'abonner