LE BUDGET 2017 ADOPTE

Le Conseil Municipal, réuni le lundi 27 mars, a adopté le budget 2017 et le compte administratif 2016.

Le budget 2017 s’inscrit dans un contexte de rigueur. Le Budget Primitif  2017 de la Ville de Prades traduit la poursuite des efforts engagés depuis plusieurs années : désengagement de l’Etat, volonté de maitriser la pression fiscale, nécessité de contenir les dépenses de fonctionnement courant.

Pas de hausse des impôts depuis 2008, dépenses de fonctionnement et endettement maîtrisés.

Le budget primitif 2017 de la commune s'établit à 15 418 K€.

La section de fonctionnement retrace l'ensemble des opérations courantes de la vie la commune. Elle s’équilibre à 9 481 k€ en recettes et en dépenses. Les recettes proviennent principalement des impôts et taxes (4 966 k€), et des dotations et participations de l’Etat (1 940 k€). 

La section d'investissement s'équilibre à 5 937 k € en incluant le reste à réaliser 2016 et le résultat reporté de l'exercice précédent.

Le Budget Primitif 2017, prévoit, hors reports, un total de 3.144 k€ de dépenses d’équipement pour l’amélioration du cadre de vie des Pradéennes et des Pradéens.

Parmi les opérations inscrites au budget, on peut citer :

- la poursuite du soutien au tissu associatif (349.123 € en 2017 contre 347.636 € en 2016) ;

- la poursuite de la rénovation des quartiers : Cami del Mitg, Rue Angélique Marie, et Rue Edouard Vilar (réalisés sur l’ouverture anticipée des crédits 2017) ; Rue des Fabriques, Rue des Aires…. ;

- la poursuite de la rénovation des équipements sportifs (halle des sports, plaine St Martin, Eclairage Stade Padrixe) ;

- la poursuite du plan de mise en accessibilité des bâtiments et espaces publics pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite ;

- la poursuite de la rénovation du Camping Municipal ;

- la poursuite du déploiement de la vidéo-protection (Rue des Marchands – Rue Châteaudun) ;

- la poursuite du plan pluriannuel en faveur du centre-ville (maison de l’eau, réfection parking Biocoop, élargissement rues de la Basse et de l’agriculture, réfection rues de l’hospice et de Belfort,  étude Maîtrise d’œuvre Passerelle Mahou, début travaux Maison Félip, acquisitions foncières, opération façades, réalisations de trompe-l’œil et de vitrophanies, extension et rénovation du Casal del Conflent rue Arago….) ;

- la poursuite des travaux d’amélioration dans les écoles et l’achèvement du chantier de la Bressola ;

- la poursuite de la rénovation de l’éclairage public ;

- l’engagement de l’étude de maîtrise d’œuvre pour la passerelle sur la Têt ;

- l’engagement des lourds travaux de rénovation du clocher et de la toiture de l’Eglise Saint Pierre. 

En 1 clic

Services interactifs

S'abonner