CONFLENT TRAVESSA PIRINEU : LE CHALLENGE SPORTIF DE MICHEL MORERA ET DE SON EQUIPE

 

Le vendredi 14 Octobre 2016 le maire, Jean CASTEX, et l’adjoint aux sports Ahmed BEKHEIRA  entourés d’élus ont reçu au château PAMS Michel MORERA et toute son équipe suite à leur aventure vécue au mois de septembre.

Du 10 au 15 septembre Michel MORERA accompagné de son Staff de copains, se lance à l’assaut des cols pyrénéens, au total 743 km à vélo effectués en six jours.

Il y a plus d’un an que Michel MORERA avait en tête de traverser à vélo la chaine pyrénéenne, cela est devenu réalité le 10 septembre dernier avec un groupe de huit fidèles (Christophe VILAR, Manu BRANCO, José SIERRA, Fréderic FEIJOO, Guy BERTHE, Jean-Luc BOUSQUET, Christophe MONSEGUR) qui l’ont accompagné avec toute une logistique dans cette belle aventure.

Chaque membre de l’équipe a eu un rôle capital, sans cette équipe soudée, l’aventure n’aurait jamais pu voir le jour (kiné, cuistot, entretien du vélo…)

Ce qu’il faut souligner dans cette magnifique aventure, c’est d’avoir laissé à chaque étape traversée un petit souvenir du Conflent, un produit issu de notre terroir Conflentois.

Le premier jour,  départ d’HENDAYE pour arriver à ARETTE, au total 153 km où le maire d’ARETTE, Pierre CASABONNE passionné de vélo a accueilli Michel avec son équipe à l’arrivée.

Le deuxième jour : ARETTE – SAINTE MARIE DE CAMPAN, 143 km, une journée sous le soleil avec au programme des cols hors catégorie comme l’Aubisque et le Tourmalet avec une surprise, les neveux et la sœur de Michel l’attendaient au sommet du col du Tourmalet.

Le troisième jour, SAINTE MARIE DE CAMPAN – SENGOUAGNET, 105 KM, le mal aux  jambes commence à se faire ressentir.

Le quatrième jour SENGOUAGNET – AULUS LES BAINS, 83 km.

Le cinquième jour, AULUS LES BAINS – ESCOULOUBRE, 98KM, une dure journée sous la pluie avec au programme deux des quatre cols des plus difficiles des Pyrénées (Agnès et Pailhères) avec un accueil très sympathique de la mairie  D’ESCOULOUBRE qui a mis la salle des fêtes à leur disposition pour la nuit. Michel se rapproche du pays et cela lui remonte le moral.

Le sixième jour, MIJANES – COLLIOURE, 157 km, et voilà c’est fini la mer est là. La méditerranée cela signifie la fin de cette magnifique aventure humaine vécue avec une bande de copains.

Un grand bravo à Michel et toute son équipe.

Voir les photos 




En 1 clic

Services interactifs

S'abonner