L'ORGUE

Buffet d'Orgue (1818) des frères Grinda  © F.BRUN
Buffet d'Orgue (1818) des frères Grinda © F.BRUN
Peintures murales (XIX°) de Léo Polge © F.BRUN
Peintures murales (XIX°) de Léo Polge © F.BRUN
Peintures murales (XIX°) de Léo Polge © F.BRUN
Peintures murales (XIX°) de Léo Polge © F.BRUN

 

L’ORGUE a été construit vers 1818 par les frères Grinda, à qui il a été demandé un instrument de 8 pieds en montre semblable à celui de l’église de la Réal, auquel ils travaillaient à la même époque.

Si à Perpignan, ils durent utiliser une chapelle latérale, ce qui explique l’avancement et l’importance du dispositif, ici les facteurs ont disposé d’une tribune.

Dans un large buffet d’inspiration classique, les facteurs ont placé un instrument de 38 jeux répartis sur trois claviers et un pédalier; classé Monument Historique, ce grand orgue a été restauré en 1960 par les établissements Gonzalez et en 1996.

Remarquable par la qualité harmonique des ensembles et des jeux de détail, il a été touché par les plus grands organistes de notre époque et apprécié par les mélomanes du festival Pau Casals (d’après Louis Ausseil).

 

 

Au dessus de l’Orgue, Léo POLGE a peint «l’Exaltation de Saint. Pierre». L’Apôtre est tellement possédé par le Christ, qu’il revit l’événement de l’Ascension, exactement comme il est dit dans les Evangiles (acte des apôtres chap.8 verset 28).

A gauche, nous notons la signature du peintre : L. POLGE pinxit 1872. Les deux grands bénitiers en marbre de Caunes, disposés dans la nef de part et d’autre de la grande porte, ont été faits en 1852.

En 1 clic

Services interactifs

S'abonner